Home » , , , » Ce qu'il y a de pervers dans l'intronisation de Jérusalem comme 'ville sainte' !

Ce qu'il y a de pervers dans l'intronisation de Jérusalem comme 'ville sainte' !

Un parc verdoyant à Rouen
Imaginons un instant que je sois un citoyen israélien qui croit que Jeanne d’Arc la Pucelle était la "Fille de Dieu" que les méchants Français ont ignoblement vendue aux non-moins méchants Anglais pour la supplicier au bûcher !
Imaginons qu’à partir de ma croyance en la “divinité de la Pucelle”, j'accuse les Français d'être des déicides !
Imaginons également que désormais je déclare Rouen - ville du martyre de la Pucelle - “ville sainte pour tous les Jeanne d'arcquistes" ! Et qu'au nom de cette foi "jeanne d'arcquiste", j'exige du gouvernement français sinon le rattachement de Rouen à Israël, alors à tout le moins son internationalisation !
Imaginons enfin, que je m’ingère dans la politique interne du gouvernement français et que je m’oppose à sa décision de faire de Rouen la capitale de la République française !
Que me répondrait alors un citoyen français, à part d’aller “me faire cuire un œuf” ?
Que je suis un fou à lier qui prend ses vessies pour des lanternes ! Ou plus grave encore, que je suis rien moins qu’un prédateur sournois et machiavélique qui fait usage de (pseudo) spiritualité et de “sacralisation” de Rouen pour en fait convoiter une ville française et en dépouiller les Français !
Et bien, c’est exactement ce que ressent un citoyen hébreu-israélien face à ce machiavélisme !
Vous, les européens hypocrites et affidés aux musulmans, vous voulez en réalité vous emparer de Jérusalem, en la déclarant “ville sainte” !
Jérusalem n’est pas sainte ! Elle est tout simplement une ville de l’Etat d’Israël. Ni plus et ni moins ! Elle appartient exclusivement au peuple hébreu , et le peuple hébreu est le seul à avoir le droit de décider souverainement s’il veut en faire sa capitale ou s’il veut la reléguer au rang de foutoir des “fous de Dieu” !
Pour ma part, je serai ravi que Jérusalem descende de son piédestal “spirituel” à la noix, et qu’à la place des mosquées abominables érigées sur l’esplanade de l’ancien Temple israélite, se crée un grand parc verdoyant avec d’innombrables bancs publics où les jeunes amoureux et amoureuses d’Israël pourront s’y bécoter librement !
David A. Belhassen

1 commentaires:

  1. Les dhimmis, lâches et peureux, reprennent les mots de leurs maitres arabes qui sont les seuls à décréter qu'une ville est "sainte", comme la Mecque et Médine. Les juifs les plus orthodoxes, si je ne me trompe pas, parlent seulement de lieux saints, comme le Mont du Temple, mais pas de villes entières. Comme les chrétiens ne parlent aussi normalement que des "lieux saints", mais pas de villes saintes.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Rubriques

Fourni par Blogger.