Home » , , » Israël doit passer à l’offensive

Israël doit passer à l’offensive

Par Lucien SA Oulahbib

À l'heure où le nationalisme arabe est mort, se meurt, déchiqueté, par les griffes de son frère jumeau, les cinquante nuances d'islam, à l'heure où la crise sociale économique et culturelle s'aggrave en Afrique (du Nord également) en Asie (Pakistan, Afghanistan, Corée du Nord, politique expansionniste de la Chine) et aussi en Amérique du Sud (Venezuela, Brésil, Mexique…) Israël ne devrait pas se recroqueviller, se barricader comme s'il était coupable, mais de quoi ? D'avoir édifié une démocratie certes imparfaite mais comme toute démocratie donc infiniment perfectible ?… 

Aussi, devant toutes ces campagnes de dénigrement, tel que le boycott inique de tous les produits israéliens en réalité, il ne faut pas seulement condamner celui-ci, il faut aussi devenir force de propositions en mettant en place au niveau mondial tout un ensemble de projets allant de l'organisation de débats mondiaux sur l'histoire réelle de la naissance d'Israël (occultée par exemple dans les livres scolaires, ce qui alimente l'animosité par exemple en France aux USA en UK) jusqu'à la construction de divers ponts entre les peuples comme l'idée d'une harmonisation mondiale des développements économiques sociaux et culturels via une réforme de la Banque Mondiale de l'OMC  et de l'UNESCO qui consisterait à créer un mode de financement mondial permettant d'aider au développement réel de tous les pays actuellement en difficulté, développement qu'Israël accompagne déjà dans les faits, mais de manière bien trop discrète. 

Il serait par exemple incroyable d'arriver à mobiliser, déjà par les sentiments et non pas seulement par la contrainte, les GAFA et toutes les fondations mondiales pour rassembler suffisamment de moyens à la fois financiers et technologiques capables de relever un tel défi multiforme celui de la paix mondiale. Il s'agirait pour Israël de mettre en avant l'idée que l'image de marque de toutes ces puissances économiques mondialisées est de plus en plus en jeu aux yeux des populations qui ont toujours en tête comment Israël a pu dans le désert et malgré l'hostilité faire pousser des tomates et autres agrumes. 

Israël devrait se porter à la tête d'un tel processus global puisque l'ONU n'est plus que l'ombre d'elle-même, l'Union Européenne est paralysée, la France de plus en plus tiraillée par ses factions, les USA se cherchent encore, de même que le Royaume Uni, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, l'Italie, la Turquie, la Russie la Pologne la Hongrie, et la Chine. Israël est peut-être petit, mais n'a-t-il pas fondé cette idée d'universalité, déjà avec le dieu unique, ensuite avec l'idée de Loi qui fonde l'État en tant que corps et armes des peuples ? Israël n'a-t-il pas été à l'initiative de réinitialisation de l'Histoire montrant à la face du monde qu'un peuple qui croit en lui ne meurt jamais ?…

La meilleure manière de combattre la campagne de boycott contre lui et minant en même temps les sociétés pourtant démocratiques, mais aussi de contrer la menace iranienne, de contrer également les efforts wahhabites visant à interdire toute possibilité de paix des braves consisterait à prendre l'offensive, une offensive multiforme, économique politique sociale et culturelle, le tout à la fois au niveau mondial et local (invitant les parties les plus hostiles à débattre) jusqu'à pourquoi pas avoir comme idéal de refaire du Proche Orient un havre de paix, le paradis retrouvé, de faire du Mont du Temple un jardin pour tous les enfants du monde… 

24 mars 2017

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Rubriques

Fourni par Blogger.