Home » , » 'Sans Etat islamique il n'y aura pas de paix'

'Sans Etat islamique il n'y aura pas de paix'


Réponses aux stupidités prononcées par François Hollande lors de son discours au 35e
Dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

  • « Nous connaissons la solution pour la paix au Proche Orient : deux Etats côte à côte qui vivent en paix », a déclaré François Hollande.

A vrai dire, il y a déjà plusieurs Etats au "Proche-Orient", qui ne vivent pas du tout en paix. La plupart ont d'ailleurs été bêtement construit, découpés sur des cartes, par la France. C'était il y a un peu plus de cent ans lors accords de Sykes-Picot de 1915 entre la France et le Royaume-Uni.
On voit le résultat aujourd'hui et depuis cent ans.
Il n'y a guère aujourd'hui que la Jordanie - une dictature hachémite rappelons-le - qui tienne encore debout, à coup de renforts américains et israéliens.
Le président français ferait donc bien de cesser de répéter des âneries sans apprendre de l'histoire et de commencer à s'ouvrir à d'autres options. Il en existe plusieurs (en voici une) et il faudrait commencer à en parler avant de pouvoir dire qu'elles ne sont pas réalistes ou crédibles tels des gens butés et fermés sur eux-mêmes et leurs théories bidons imposées par des idéologies désuètes - le communisme soviétique puis le gauchisme marxisant tiers-mondiste des années 60 et 70 - et des lobbys colonialistes - les pétro-dollars de l'Arabie saoudite, du Qatar et des Emirats arabes unis.



  • Hollande a également déclaré :
« Sans Etat Palestinien il n’y aura pas de paix."

Est-ce une menace à l'encontre de ceux qui en Israël, ne souhaitent pas cette escroquerie ?
Preuve à nouveau de sa fermeture d'esprit sous les coups de butoir de la propagande islamo-gauchiste. Que François Hollande commence d'abord par apprendre ce que signifie le mot "palestinien" qu'il répète à tout va. Qu'il lise cela ou demande à ses conseillers de le faire.
Que François Hollande apprenne aussi, en lisant plus haut et en regardant un peu ce qui s'est passé dans tous les territoires évacués par Israël depuis 30 ans, que cet Etat, qu'il conviendrait d'appeler "23e Etat arabiste", serait au contraire l'instrument de la prochaine guerre. Exxactement comme l'est la bande de Gaza aujourd'hui qui est une plateforme de lutte et de guerre contre Israël et pas un territoire, une initiative ou un processus de paix.
On serait donc tenté de répondre à Hollande, c'est comme si nous disions "Sans Etat islamique il n'y aura pas de paix".


  • "La solution ne sera jamais imposée par la communauté internationale" a dit également Hollande.
Il faudrait parler de solutions au pluriel, mais c'est peut-être la seule phrase censée prononcer, sauf qu'elle contredit toutes les autres. C'est u peu comme si Hollande disait : 'nous ne vous imposerons pas la solution, mais vous n'aurez pas d'autre choix que de choisir celle que nous vous imposons".


  • Enfin : "La France n’acceptera pas que la présence et l’histoire juive à Jérusalem puisse être niée ou même discutée ».
 Nouveau mensonge honteux de François Hollande alors que la France a voté pour une résolution qui le faisait à l'Unesco et s'est abstenue sur une autre. Elle ne fait rien par ailleurs pour empêcher la propagande islamiste de pulluler et au contraire la sert allègrement comme nous l'avons vu plus haut.

Que la France cesse donc de se mêler de ce qui ne la regarde pas et de ce qu'elle ne comprend pas, qu'elle cesse de vouloir conserver son rôle de puissance impérialiste au Proche-Orient, et qu'elle change radicalement de logiciel de compréhension du monde et surtout du Proche-Orient. 


Méïr Ronen - Le Blog des Hébreux - 23 février 2017

Source : 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Rubriques

Fourni par Blogger.