Home » , , » Peut-on leur faire confiance ?

Peut-on leur faire confiance ?


Suite au vote en Israël de la loi dite de "régularisation" qui vise à réguler le statut de villages hébreux qui participent à la décolonisation arabiste islamique qui dure depuis le 7e siècle sur le territoire du pays des Hébreux, nombre de dirigeants européens se sont demandés publiquement s'ils pouvaient "faire confiance à Israël" dans sa volonté, son engagement envers la formule célèbre de la "solution à deux Etats" - qu'il conviendrait plutôt de décrire comme le "problème de la création d'un 23e Etat panarabiste colonialiste".

C'est vrai ... peut-on lui faire confiance ?

Laissons donc de côté le fondement de la loi dite de "régularisation".

Peut-on faire confiance à Israël, se demande l'Union européenne, les diplomates européens, les politiques de toute sorte ? Israël est-il sérieux dans son engagement pour la création d'un 23e Etat colonialiste pan-arabiste ? Gageons que non.

Mais pourquoi ne pas se demander alors si on peut faire confiance aux autres ?

Peut-on en effet faire confiance au Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza qui jure de "chasser les juifs à la mer" ?
Peut-on faire confiance au Hamas lorsque certains diplomates affirment qu'en privé, avec les Européens, leur discours est moins belliqueux ?
Peut-on faire confiance à la dite "Autorité palestinienne", créée de toute pièce par les accords d'Oslo, lorsqu'elle donne des noms de rues à des terroristes qui ont mené des attaques dans les villes israéliennes, lorsqu'elle rémunère à vie ces mêmes terroristes et/ou leur famille en fonction du nombre d'années qu'ils passent dans les prisons israéliennes ou la qualité de leur attaque ?
Peut-on faire confiance à l'idéologie palestiniste pan-arabiste dont l'existence même repose sur une escroquerie intellectuelle d'un peuple qui serait distinct du reste de la communauté arabophone héritière idéologique des conquérants colonialistes arabistes du 7e siècle de notre ère ? Peut-on faire confiance à une telle idéologie pour prôner la paix ?
Peut-on faire confiance à une entité créée par Israël lors des accords d'Oslo et qui diffusent la "haine du juif" jusque dans ses manuels scolaires ? Jusque dans ses programmes télévisés pour adultes et enfants ?
Peut-on faire confiance à son chef, Mahmoud Abbas, dictateur depuis la mort de son maître Yasser Arafat, qui refuse depuis plus de 10 ans d'organiser de nouvelles élections par peur de les perdre ?
Peut-on faire confiance à un tel dictateur qui accusait encore les "juifs" de "souiller" le Mont du Temple à Jérusalem avec "leurs pieds crasseux" ? Peut-on faire confiance à un personnage, dictateur, qui tient de tels propos antisémites ?
Peut-on faire confiance encore à l'héritier du terroriste Yasser Arafat ? Qui n'a jamais renoncé au terrorisme jusqu'à la fin de sa vie ? Qui n'a signé les accords d'Oslo que dans la logie de la "cuisson du homard", la destruction d'Israël par étapes ?

Mais plus largement :
Peut-on faire confiance au dit "monde arabe" qui colonise plusieurs pays depuis plusieurs siècles ? Qui opprime une multitude peuples en les réduisant au silence lorsqu'il ne les a pas fait complètement disparaître ? Peut-on faire confiance à des Etats tous dictatoriaux ? Peut-on leur faire confiance pour un engagement de paix ? Peut-on faire confiance à des Etats où le risque de coup d'Etat et de renversement islamiste est toujours présent comme on l'a vu en Egypte - qui a signé un traité de paix avec Israël - ces dernières années, comme on le voit encore en Syrie ou comme on le verrait en Jordanie sans la protection américaine et israélienne ?

Et bien encore :
Peut-on faire confiance à l'ONU et sa majorité automatique de dictatures ?
Peut-on faire confiance à un engin qui non seulement n'empêche pas les guerres mais est une arène et une tribune pour les dictateurs du monde entier ?
Peut-on faire confiance à l'ONU pour avoir une position objective sur Israël et un regard sérieux sur le monde lorsqu'on observe le nombre de condamnations d'Israël sur des sujets les plus divers quand les dictatures voisines ne font l'objet d'aucune condamnation, ou presque ?

Enfin peut-on faire confiance à cette dite "solution" lorsqu'on constate ce qui se passe dans la bande de Gaza ? Lorsqu'on réfléchit sérieusement à l'escroquerie intellectuelle que constituent les revendications arabo-palestinistes ? Et l'escroquerie intellectuelle de ce mouvement colonialiste qui ne dit pas son nom ?

Les Européens et la "communauté internationale" auraient-il manqué une nouvelle occasion de se taire ? Certainement. Si on ne peut pas faire confiance à Israël qui ne veut pas d'un 23e Etat colonialiste pan-arabiste sur son territoire historique légitime, qui ne veut pas prendre le risque d'une nouvelle escroquerie - comme l'est l'OLP, comme l'est l'AP, comme le sont les accords d'Oslo - on ne peut de toute façon faire confiance à personne, et certainement pas à la "solution" que les Européens voudraient nous imposer, à nous Hébreux.

Méïr Ronen - 11 février 2017

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Rubriques

Fourni par Blogger.