Home » , » Pour Meyer Habib, Israël est une assurance-vie. Mais une assurance-vie ça se paie, non ?

Pour Meyer Habib, Israël est une assurance-vie. Mais une assurance-vie ça se paie, non ?

Réagissant aux propos de Marine Le Pen, interrogée par la journaliste Léa Salamé sur la double nationalité - et en particulier sur le cas des Israéliens, avec une confusion des genres de la journaliste qui a évoqué plutôt les "juifs français" - dans "L'émission politique" de David Pujadas sur France 2, jeudi 9 février 2017, le député UDI de la 8e circonscription des Français à l’étranger, Meyer Habib, a fustigé samedi les propos de la présidente du Front national (FN), de supprimer la double nationalité extra-européenne, en particulier aux Franco-israéliens.

« Je rappellerai à Madame Le Pen, outre le caractère anticonstitutionnel de sa mesure, la dette imprescriptible de l’Europe au peuple Juif ; Je rappellerai à Madame Le Pen que l’Etat d’Israël est le certificat d’assurance-vie des juifs du monde entier ; Je lui rappellerai que si Israël avait existé, jamais la Shoah ne serait arrivée ».

Oui vous avez bien lu ...  "le certificat d’assurance-vie des juifs du monde entier".

Israël est donc une assurance-vie. Un pays où se réfugier ... au cas où. L'Etat refuge donc. 
On se serait attendu à un peu plus que le vulgaire Etat-abri, Etat-refuge, Etat-Shoah, de la part d'un sioniste convaincu proche du Likoud, un parti patriote.

Mais Meyer Habib comprend bien l'intérêt qu'il a, et qu'ont les judaïques (qui ne sont pas les seuls) à jouer sur les deux tableaux.
A défaut de polémiquer sur ce concept d'assurance-vie partagé en pratique et certainement en théorie par nombre de judaïques - qui, il faut le dire!, ne veulent pas prendre leur responsabilité jusqu'au bout! (après tout puisque personne ne les prend jamais, alors pourquoi commenceraient-ils ?) - renvoyons simplement vers l'article Marine Le Pen et l'Etat d'Israël -, mais posons tout de même une question à Meyer Habib : une assurance-vie, ça se paie, non ? 

Alors si l'Etat d'Israël, encore 67 ans après sa déclaration d'indépendance, doit jouer le rôle d'assurance-vie éternelle à des judaïques qui hésitent, qui attendent le moment opportun, qui remettent ça à plus tard, qui viennent en vacances, qui préfèrent attendre, etc, etc, peut-être serait-il bon de demander à ses "assurés" judaïques de payer une cotisation mensuelle pour leur assurance, non ?

Quitte à faire le malin, allons jusqu'au bout !

Méïr Ronen - 13 février 2017

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Recevez notre newsletter

Le + lu cette semaine

Rubriques

Fourni par Blogger.